L’essentiel sur COMBI PRIVÉ

Très présent sur Facebook, COMBI privé est un pronostiqueur en ligne avec des milliers d’utilisateurs. Il existe deux autres pronostiqueurs proches de ce nom : Méga Combi et Combi Family mais il s’agit du même système. Avant de vous investir dans l’un de ces pronostiques, découvrez l’essentiel sur COMBI Privé.

Les abonnements de Combi Privé

Le pronostiqueur ne propose pas, contrairement à ce qu’on peut croire, des paris combinés. Pour comprendre comment fonctionnent les paris et d’autres biens d’autre chose cliquez ici maintenant. Tous les jours, la plateforme vous propose des prédictions sur des paris simples. Il y a deux abonnements, le premier de 40 euros qui couvre une période de trois mois et le second pour une année pour 50 euros. Le but est bien évident vu l’étrange différence de prix : attirer les utilisateurs vers l’offre de 50 euros. Vous pouvez payer vos abonnements avec PayPal, Skrill ou Paysafecard.

La résiliation des abonnements

En ce qui concerne la résiliation des abonnements, aucune information n’est diffusée en ce qui concerne un quelconque avant résiliation effective. Sans demande de résiliation, votre abonnement est refait automatiquement et donc l’argent déduit de votre compte bancaire. Si le payement a été fait par Paysafecard, le problème ne se pose pas car l’entreprise n’a aucune idée de vos coordonnées bancaires.

La fiabilité de la plateforme COMBI Privé

La fiabilité est l'un des critères que la plupart des prospects évaluent et considèrent le plus. Et à ce sujet, notons que les pronostics de COMBI Privé ne sont pas tous fiables. En effet, un problème se pose dans la constitution des paris combinés. Ces derniers sont trop souvent perdants, il faut donc éviter de miser sur ceux-ci. Dans le but maximiser ses gains autant cela soit possible, il est recommandé d'opter pour des paris simples. Par ailleurs, les faux commentaires positifs ne vont pas dans le sens de la fiabilité de la plateforme. Aussi, les annonces comprenant l’utilisation de ticket sont toutes et malheureusement et fausses.